Potager du Rock

Potager du Rock

Le Potager du Rock était un festival de musique dont la première édition a vu le jour en 2007 à Versailles et qui était organisé par l’association Universailles Musiques. Son nom est un clin d’œil au Potager du Roi, lieu historique de Versailles, et au Rock comme représentant emblématique de la musique amplifiée. Il avait pour objectif de faire se rencontrer le public des musiques actuelles versaillais et les groupes locaux et régionaux émergents, tout en bénéficiant de la renommée des groupes plus connus. Il accueillait des artistes de la scène alternative française tels que Les Joyeux Urbains, Syd Matters, Les Blérots de R.A.V.E.L., Gush, Mass Hysteria, et dernièrement Kaly Live Dub et Brain Damage Sound System.

Créée en 2002, Universailles Musiques était une association de bénévoles qui avait pour but de
promouvoir les musiques actuelles à Versailles et dans ses environs, et d’accompagner
les jeunes artistes locaux dans leur projet musical.

Leur politique d’action culturelle était orientée selon 3 axes :

  • Développer les musiques actuelles à Versailles
  • Soutenir la scène amateur locale
  • Rendre la culture musicale accessible à tous

L’action d’Universailles Musiques était centrée sur les musiques actuelles qui regroupaient le rock, le métal, la chanson, le reggae, le hip-hop, l’électro, et tous les genres de musique qui se distinguaient des genres dits classiques. Versailles et ses nombreux lycées et écoles fourmillaient de jeunes talents extraordinaires. Ils soutenaient et encourageaient le développement artistique de ces jeunes musiciens. Composée uniquement de bénévoles (au taquet), Universailles Musiques possèdait toutes les compétences à la hauteur de ses ambitions. Leur expérience unique et leur motivation faisaient de leurs concerts des évènements incontournables.

Le Potager du Rock a hérité de l’esprit de ses ancêtres, tout en prenant de l’ampleur. Variant les styles (electro, slam, pop, rock, chanson, reggae, world music) la programmation s’était étalée sur un mois, entre des concerts en entrée libre dans les bars de la ville partenaires de l’évènement, un concert à la Maison de Quartier de Porchefontaine (salle Delavaud) fief historique de l’association organisatrice, et s’était achevée sur deux soirées de clôture au Théâtre Montansier.

Les réservations pour  voir le potager du rock se faisait dans plusieurs endroits, notamment : dans le Casanou, Le montbauron,La Gaite, Le Royale Factory, La place Charost, Les Caves du roi, Le parking de la gare de Versailles Chantiers.